vendredi 3 avril 2015

L'assistante maternelle, cette voleuse...

Etre maman c'est un monde de paradoxe... Je suis en train d'apprendre à gentillement détester une femme que j'apprécie beaucoup. 




garde d'enfant, nourrisse, nounou, crèche, famille, bébé, assistante maternelle

Il fallait bien que cela arrive. Elle garde Bébéchou. Elle c'est une assistante maternelle, une nounou, une nourrisse. 

J'avais très peur de l'étape de la recherche. Peur de ma réaction face à cette femme. Peur de ne lui trouver que des défauts. Peur de passer des semaines à dire "celle-ci n'est pas assez...", "celle-là est trop..." "surtout pas elle..." Mais non. Avec une chance folle, j'ai l'impression qu'on est tombés sur la perle rare. Une quinquagénaire, douce, aimante, drôle, qui a déjà deux petits à garder, des petits enfants en pagaille et qui prend très à coeur son métier. 
Je la déteste. 
Je déteste voir Bébéchou lui sourire. 
Je déteste l'entendre me dire "oh c'est vraiment un bébé doux, même quand il fait des petites caresses, ses mouvements sont calmes". 
Je déteste la voir lui faire un bisou sur le front. 
Je déteste savoir qu'il s'habitue.
Au fond, j'ai peur d'être remplacée. 

Je respecte profondément cette profession. Garder les enfants d'une autre c'est un métier que je ne pourrais jamais exercer. Sa fille, qui a suivi la même voie, s'occupe d'une petite depuis ses deux mois. En septembre, elle rentrera à l'école. Pour elle, c'est un déchirement. 

Alors pourquoi cette ambivalence ? Pourquoi cette envie de lui crier "noooooon je ne vous le laisserais paaaaas !" Comment expliquer que je souhaite du plus profond de mon coeur, à la fois, que ça se passe bien pour lui, qu'il apprécie cette dame, qu'il s'amuse avec les autres, qu'il apprenne à se détacher de moi et, en même temps, secrètement, qu'il ne puisse pas se séparer de moi un seul instant ? 

Difficile de comprendre, de cerner à 100% le lien qui s'est noué au plus profond de soi. Ce lien qui pousse, d'un côté, à vouloir le meilleur pour son enfant, quitte à le laisser partir, et de l'autre, à le garder tout contre son sein, à se shooter à son odeur, savourer chaque sourire, se délecter de chaque caresse, en tête à tête, pour toujours.
Je suppose, que ça aussi, ça s'apprend...

14 commentaires:

  1. Un bien joli article... Je pense que beaucoup de mamans se retrouveront dans ton message

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)
      C'est toujours difficile d'accepter ce genre de sentiments ! :)

      Supprimer
  2. Je pense qu'on est toutes passé par là. Bien sur quand on confie son enfant à une nounou notre plus grande peur c'est qu'elle soit nulle, mais la deuxième est qu'elle soit trop bien. Peut-être que ça ira mieux avec le temps, si tu vois que ton bébé s'épanouit.
    Moi ce que je déteste c'est qu'il revienne avec l'odeur de nounou, il ne sent plus pareil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, l'odeur... Je comprends tout à fait !
      C'est rassurant de savoir qu'on est toutes passées par là. :)

      Supprimer
  3. J'avoue que j'étais plus sereine il y a trois ans lors de l'arrivée du moment fatidique mais clairement ce qui a facilité mon vécu de ce moment c'est :
    1. J'ai une énorme chance je suis toujours tombée sur des perles qui ont toujours veillé à ne pas empiéter sur mon "périmètre de maman " (j'ai du changer trois fois car j'ai déménagé puis prise une nounou à domicile)
    2. je conduisais beaucoup de projets en même temps.
    3. son bien-être suffit à me combler et me rendre heureuse même s'il se jette dans les bras de sa Florence en lui répétant qu'il l'adore
    4. j'étais bien trop contente de tomber sur des nounous attentives au bien -être de mon fils que j'ai fait passer mes états d'âme après (ma peur d'avoir mon enfant mal géré par la nounou était sans commune mesure avec ma peur d'être remplacée)
    bref ton article m'a beaucoup touché et j'espère qu'avec le temps tu te sentiras moins en situation d'insécurité car personne ne pourra te remplacer
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup de ton témoignage ! :)
      C'est vraiment adorable <3 oui, je pense qu'avec le temps ça ira mieux !
      Bises

      Supprimer
  4. Coucou !
    Alors, moi... je ne suis enceinte que de deux mois, mais c'est déjà LA question qui me taraude ahahah. Je pense opter pour la crèche si j'arrive à avoir une place...
    bisettes et courage, je suis sûre que tu es la meilleure des Mamans pour ton ptit bout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on voulait aussi la crèche mais en région parisienne c'est compliqué... Et puis on nous parle des fois d'usine à bébés dans les trop grandes structures :-s
      On devrait avoir une place en septembre mais on réfléchi encore !!!
      Merci de ton message en tous cas, c'est tout mignon ! <3
      Et bonne grossesse !! :)

      Supprimer
  5. Bonjour. Comme je te comprends, je suis nouvellement Ass mat mais j'ai surtout vécu la même chose que toi avec cette pointe de jalousie évidemment pour mon fils aîné, qui a aujourd'hui presque 13 ans. Ca se joue au niveaux de nos tripes :-) et je veille bien à ne pas bousculer les mamans, jamais de bisous à leurs enfants devant elles, pas de mots doux ce qui ne m'empêche pas d'avoir beaucoup d'affection pour leurs touts petits, comment pourrait il en être autrement, quand on fait ce métier il y a une raison ! :-) Bref je suis convaincue que c'est tout benef pour les enfants qu'un max de personnes soient affectueux avec eux, durant leurs deux premières années de vie c'est tout ce dont ils ont besoin, de l'attention, du sur mesure (la socialisation ne vient que bien plus tard) et ce n'est certainement pas à la crèche qu'ils ont cela, puisqu'il faut que tous mangent et dorment à la même heure. Après on fait comme on peut aussi c'est certain mais si je peux me permettre si tu as trouvé une perle, comme tu a l'air de le penser, garde la précieusement, c'est du pain bénit pour ton enfant. Et aucune ass mat aussi extra soit elle ne pourra remplacer une maman, jamais de la vie ! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hihi merci beaucoup !
      La mienne n'hésite pas à lui faire des bisous mais elle nous a demandé avant si ça ne nous dérangeait pas. Je pense comme toi, plus il a d'affection ce petit bonhomme et mieux il sera donc on lui a dit qu'il n'y avait pas de problème ! L'inverse me ferait même bizarre...
      Et oui, on attend la réponse pour la crèche mais, de plus en plus, je me dis que je la garderais bien ! :)

      Supprimer
  6. JE te comprends, je ressentais la même chose il n'y a pas si longtemps.......

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à commenter !
J'essaye toujours de répondre !
Bisous les mamachoux :-)

PS : N'oubliez pas de cliquer sur "m'informer" pour recevoir mes réponses par mail !