dimanche 12 avril 2015

The routine #5 Manucure

Elle est enfin là cette routine manucure !!! Elle a mis le temps mais normalement, je n'ai rien oublié ! Alors c'est parti, les ongles parfaits en quelques conseils et produits incontournables, on y va !! 



OPI Start to finish, Creme mains occitane, SOS ongles abimés Hérome, hydratant cuticules sally hansen

Etape n°1 : lisser !


C'est le passage obligé avant quoi que ce soit d'autre : on lime, on lime, on lime ! Avec un petit bout, les taches ménagères, la cuisine et tout, je passe ma vie à les raccourcir ces petits ongles ! Les conseils disent de ne passer la lime que dans un sens, à dire vrai, je n'ai jamais réussi... Avec toutes les étapes, franchement, si, en plus, le limage prend plus de 5mn c'est pas trop possible. Après, parait-il, ça les abîme / dédouble... Bon, je dois avoir de la chance, ça ne m'arrive que très rarement. 
Donc lime classique en carton pour créer un arrondi mais aussi un polisseur pour la surface. Attention à ne pas le faire plus d'une ou deux fois par mois mais cela permet d'uniformiser la surface de l'ongle et de faciliter la pose du vernis !! J'ai celui de Séphora depuis des années, il n'est pas trop abrasif et permet de polir en douceur. On fait de petits cercles sans oublier d'aller sur les côtés, même si c'est moins facile ;-)


lime à ongles, polissoir


Petit soucis généralement : de la poudre d'ongle persiste sur la surface et la lime a parfois laissé des restes très fins sur les bords des ongles. Mon truc pour ça, avant de s'attaquer aux cuticules : un gommage ! J'ai celui-ci, que j'adore, mais ça marche aussi avec de l'huile d'olive et du sucre roux !


super gommage mains séphora

On insiste bien sur le tour de l'ongle et en dessous de l'ongle pour retirer toutes les impuretés. Ensuite, comme si on se lavait les mains, on frotte doucement. Résultat : des mimines toutes douces et plus aucune rugosité ! 


Etape n°2 : faire place nette !



On s'attaque maintenant aux cuticules, ces méchantes pellicules de peau qui recouvrent le début de l'ongle. Pas besoin d'y aller trop fort pour ne pas se blesser et d'en enlever trop. 
Perso, je vous déconseille vivement les coupes cuticules qui m'ont laissé de belles cicatrices par le passé mais bon, beaucoup d'amies les utilisent avec plus de succès...

Je vous rappelle juste que les cuticules servent au départ à protéger l'ongle pour ne pas que les bactéries puissent rentrer donc on ne les attaque pas à la chaux hein ! :-)
Pour les ramollir, l'exfoliant doux pour les cuticules de Revlon est juste parfait : on en met une bonne couche et on trempe quelques secondes dans de l'eau chaude. 

Exfoliant doux cuticules Revlon, coupe envie, pince


C'est magique, comme après un long bain, on peut les repousser sans effort. Le mieux c'est de le faire avec un petit bâtonnet en bois recouvert d'un morceau de mouchoir. Attention, là aussi, à ne pas y aller trop fort, sous peine de créer des stries horizontales sur la surface de l'ongle, que l'on ne verra qu'à la repousse. Plus vous y allez violemment et plus ces traces seront profondes (et difficiles à cacher sous le vernis).  
Ensuite, on s'arme de son coupe-envie ! J'adore le nom de cette petite pince coupante, c'est tellement ça ! Idem, on essaye de ne pas se découper au cuter et on retire simplement les petites peaux en trop. 


Etape n°3 : hydrater !


Après tout ce stress, l'ongle a bien besoin d'être un peu chouchouté ! ;-)
J'accorde énormément d'importance à l'hydratation et, en plus, on va le voir après, cela s'avère très utile pour la pose du vernis ! 
Je démarre par une micro goutte du SOS ongles abîmés d'Hérome sur chaque ongle. Cela permet de reconstituer leur barrière (surtout après le polissoir). Cette huile m'avait sauvée après de gros dégâts causés par du vernis semi permanent. On prend le temps de bien faire pénétrer et de les masser l'un après l'autre.  
En parallèle, un tout petit peu d'hydratant cuticule au concombre de Sally Hansen. Même chose, on masse et on fait pénétrer. Ça a l'air fastidieux comme ça mais ça change tout ! J'aime beaucoup ce produit, en revanche, il faut bien faire attention à ce qu'il ne reste pas de cette crème verte avant toute étape de vernis.  
La crème pour les mains, un indispensable ! C'est un peu comme les rouges à lèvres, j'en ai 10.000 beaucoup ! Ici, une de mes préférées pour le printemps c'est celle de l'Occitane (bien plus joli packaging maintenant) à la rose. Pas trop grasse, elle pénètre vite ! 



hydratant concombre sally hansen, sos ongles abîmés hérome, crème hydratante rose occitane

Là, on prend un café, ou un thé, un smoothie peut être... pour laisser aux ongles et aux cuticules le temps d'absorber tous les nutriments, des crèmes, huiles et baumes ! 
Vu qu'on a le temps, j'en profile pour vous dire que, un peu comme les masques, en cas de grande sécheresse, en augmentant un peu les doses de cette routine, on peut la laisser poser toute une nuit. Le mieux (mais, pour l'avoir fait, c'est pas hyper agréable) c'est d'enfermer ses mains, après le soin, dans des gants de chirurgien. Ils ont vertu ne pas absorber les produits et de laisser tremper les ongles toute la nuit. 



Etape n°4 : vernir !


On est tout doux, tout bien hydraté, alors on est prêt ! 
Pour éviter toute déconvenue, je commence par le liquide de nettoyage de Formula X je vous en parlais >>ici<< et, en quelques secondes, après évaporation, on peut attaquer par la pose de la base
Franchement, ne lésinez pas sur la base, c'est une étape essentielle pour ne pas faire souffrir l'ongle avec les manucures répétées. Pour aller plus vite, je l'ai souvent zappée. ERREUR. Grossière erreur. Un jour je me suis retrouvée avec l'ongle coloré par des pigments. Même après plusieurs passages de dissolvant, rien à faire, comme si j'avais fait une coloration au henné dans mettre de gants. Bouh. J'ai du attendre la repousse complète pour retrouver mon ongle... Depuis, je n'oublie plus ! 


start to finish OPI, base top coat, vernis


J'ai plusieurs chouchoutes (notamment une de Essie) mais je vous en laisse aussi pour l'étape pédicure ;-) 
Aujourd'hui, celle de OPI Start to Finish, classique, facile de pose, efficace. Elle est moins épaisse que la Formula X, ce qui a un avantage et un inconvénient : moins de couvrance mais moins de risque de voir le vernis se peler comme un autocollant. Vous savez, des fois, toutes les couches se scellent et s'en vont ensemble d'un coup... Ca ne peut pas arriver qu'à moi ! :-) Avec celle là, plus d’adhérence et l'ongle est plutôt bien protégé. 

Ne reste plus maintenant qu'à choisir la teinte de votre choix ! 

Avant de vous laisser, quand même, deux petites astuces qui me facilitent la vie ! La première c'est de réhydrater légèrement les cuticules avant le vernis : si ça déborde, ça n'accroche pas ! 
Ensuite, ça va un peu avec, si vous faites vos couches de couleur le soir avant le dodo, le matin, sous la douche, les petits débordements s'en vont d'un battement de cils avec l'eau chaude et vous pouvez juste poser votre top coat
Pour ce dernier d'ailleurs, je n'ai pas encore trouvé mieux que le Forumla X ! Même avec les petits vernis Monoprix, il fait des merveilles (article à suivre aussi d'ailleurs !) 




Toujours sur le blog 
The routine #1 Soins Quotidiens
A suivre 
The Routine #6 Pieds

mardi 7 avril 2015

#objectif8kgavantlété => Bilan #2

Coucou les mamachoux !!! 
Alors avant de publier ma routine manucure qui arrive (c'est loooong, j'imaginais pas que je faisais autant de trucs, je comprends mieux pourquoi il faut deux ou trois épisodes de série pour en venir à bout...) un nouveau bilan de l'objectif et cette fois, y'a du mieux ! 
Au programme, révélations et kilos envolés... 


zeramati, régime, s'écouter, maigrir, manger du chocolat, magique


Les constats 


Bon, en fait c'est assez simple, au cours des derniers mois, j'ai fait deux constats. Le premier c'est que je perds toujours du poids en vacances. Le second c'est que j'en prends quand je suis contrainte. Je m'explique. 
Il y a quelques semaines, je suis allée voir mon généraliste, pour un certificat médical pour le sport, bref. Un peu agacée par cette phase de plateau (ou comment ne plus perdre un gramme), je lui ai posé la question. Mais "pas de soucis" me dit-il, on va mettre en place un programme dissocié. En clair, 5 jours avec petit déjeuner sans contrainte, que des protéines le midi, que des légumes le soir. Le tout, à volonté. Les 10 jours suivants "de bon sens". Voilà. 
Sur le papier, ce n'était pas trop compliqué, pas trop contraignant. J'ai fait la "dissociation" quatre jours et demi, j'ai pris 2kg. Papachou me voyait me forcer à prendre du surimi alors que j'avais envie de haricots verts et inversement. Il avait mal au cœur et moi aussi. 
J'ai réessayé une fois, pendant deux jours, me disant, que bon, peut être, les conditions n'étaient pas réunies... J'ai repris un kilo. o_O
J'en ai conclu que ce n'était pas fait pour moi du tooooooooout mais alors, du tout, du tout. Surtout que, aux kilos, il faut rajouter de la tristesse et de la fatigue. 


La réflexion


Je me suis posée, j'ai réfléchi et je me suis redemandé pourquoi je perdais en vacances
Peut être parce qu'on ne fait rien que de déjeuner pendant le déjeuner. Peut être parce qu'on mange ce qu'on veut. Peut être parce que, sans s'en rendre compte, on s'adapte plus à nos besoins
Et là, c'est ce que j'ai dit à Papachou : "j'ai toujours fonctionné en m'écoutant, je ne sais pas pourquoi, aujourd'hui, je fais autrement..." Il m'a répondu que je me mettais trop la pression
Pas faux. 
Il faut dire que je ne m'étais jamais retrouvée à devoir perdre autant de poids et surtout à devoir autant rendre de compte sur ce dernier. 
A ce moment, je me suis rappelé d'un article dans le magazine Néon il y a plusieurs années qui parlait d'une femme qui prenait du poids quand elle y pensait, qui en perdait quand elle lâchait prise... Je me suis un peu reconnue et j'ai commencé les recherches. Un livre s'est distingué !

Ecouter ses sensations, manger, bien manger, perdre du poids, frigo



Passé le titre accrocheur, cet ouvrage rassemble surtout beaucoup de données scientifiques sur les relations entre le cerveau et l'alimentation. Quelques exemples qui m'ont particulièrement marquée : si des animaux sont carencés en un certain micro nutriments, sur plusieurs boissons proposées, même si le goût est très amer, ils choisiront celle qui en apporte le plus. Ou bien, entre des patients au régime et d'autres qui ne font pas attention particulièrement, si on donne la possibilité aux deux groupes de manger autant de mousse au chocolat qu'ils veulent, ceux au régime en dévoreront bien plus. 
Ca m'a beaucoup rappelé le : "demain c'est régime, aujourd'hui je me lâche" ou le "depuis que je suis au régime, j'ai tout le temps envie de manger, je ne comprends pas..." En fait si, ça se comprend.
Je résume très grossièrement mais je suis une férue de la complexité du cerveau qui décide, en fait, beaucoup de choses à notre place. J'avais adoré comprendre pendant ma grossesse que les envies de femmes enceintes sont liées à de potentielles carences : les fraises sont particulièrement riche en acide folique ! Et oui !
Bref, je ne vous ennuie pas avec tout ce charabia mais ça me passionne ! 


Le passage à l'acte 


En gros, dans ce livre, une seule révélation : manger à sa juste faim ne fait pas grossir. Une fois qu'on sait ça, tout est question de l'appliquer. Via divers exercices, on apprend à distinguer faim et envie, à se détacher des aliments qu'on s'imagine "interdits", à écouter ses propres besoins et envies (et pas ce qui est dicté par les magazines féminins et autres grands préceptes qui évoluent tout le temps) et à s'arrêter de manger au bon moment
L’appétit et la satiété sont également différenciés et parmi les exercices : remplacer un déjeuner par du chocolat ! Le but est de comprendre que, on peut le faire, ce n'est pas mal, et que, si on s'écoute, le corps régulera ses besoins sur les prochains repas (pris quand on aura faim et pas avant). 
Même chose avec les émotions : si on culpabilise de se réconforter avec une grosse part de tarte, toute la vertu de réconfort passera à la trappe et on se sentira vide et on aura besoin de remanger etc.


chocolat, chocolats, pâques, paques, régime, santé, forme, minceurgateaux, sucreries, bonbons, gras, sucre, aliments interdits, mouton en chocolat
Avec le week-end de Pâques, ce sont de pauvres animaux qui en ont fait les frais... Hihihi ! 


Je n'en suis qu'au début, évidemment, mais j'ai déjà perdu 3 kg ! On devrait parler maintenant de #objectif5kgavantlété. 
Voilou les mamachoux, je ne suis pas payée par Jean-Philippe Zermati, hein ! D'ailleurs, dans son livre j'y ai plus appris de données scientifiques que de réelles nouvelles extraordinaires mais je crois sincèrement qu'on ne gagne que du positif à s'écouter
J'espère surtout ne plus l'oublier !

vendredi 3 avril 2015

L'assistante maternelle, cette voleuse...

Etre maman c'est un monde de paradoxe... Je suis en train d'apprendre à gentillement détester une femme que j'apprécie beaucoup. 




garde d'enfant, nourrisse, nounou, crèche, famille, bébé, assistante maternelle

Il fallait bien que cela arrive. Elle garde Bébéchou. Elle c'est une assistante maternelle, une nounou, une nourrisse. 

J'avais très peur de l'étape de la recherche. Peur de ma réaction face à cette femme. Peur de ne lui trouver que des défauts. Peur de passer des semaines à dire "celle-ci n'est pas assez...", "celle-là est trop..." "surtout pas elle..." Mais non. Avec une chance folle, j'ai l'impression qu'on est tombés sur la perle rare. Une quinquagénaire, douce, aimante, drôle, qui a déjà deux petits à garder, des petits enfants en pagaille et qui prend très à coeur son métier. 
Je la déteste. 
Je déteste voir Bébéchou lui sourire. 
Je déteste l'entendre me dire "oh c'est vraiment un bébé doux, même quand il fait des petites caresses, ses mouvements sont calmes". 
Je déteste la voir lui faire un bisou sur le front. 
Je déteste savoir qu'il s'habitue.
Au fond, j'ai peur d'être remplacée. 

Je respecte profondément cette profession. Garder les enfants d'une autre c'est un métier que je ne pourrais jamais exercer. Sa fille, qui a suivi la même voie, s'occupe d'une petite depuis ses deux mois. En septembre, elle rentrera à l'école. Pour elle, c'est un déchirement. 

Alors pourquoi cette ambivalence ? Pourquoi cette envie de lui crier "noooooon je ne vous le laisserais paaaaas !" Comment expliquer que je souhaite du plus profond de mon coeur, à la fois, que ça se passe bien pour lui, qu'il apprécie cette dame, qu'il s'amuse avec les autres, qu'il apprenne à se détacher de moi et, en même temps, secrètement, qu'il ne puisse pas se séparer de moi un seul instant ? 

Difficile de comprendre, de cerner à 100% le lien qui s'est noué au plus profond de soi. Ce lien qui pousse, d'un côté, à vouloir le meilleur pour son enfant, quitte à le laisser partir, et de l'autre, à le garder tout contre son sein, à se shooter à son odeur, savourer chaque sourire, se délecter de chaque caresse, en tête à tête, pour toujours.
Je suppose, que ça aussi, ça s'apprend...

mercredi 1 avril 2015

The Routine #4 Cheveux


La série continue aujourd'hui et vous le savez, les cheveux bouclés, c'est le CAUCHEMAR ! :-D
Ils sont tout le temps secs... 

Comme toute bonne fille qui se respecte, j'ai rêvé de cheveux lisses et soyeux pendant des dizaines d'années. J'ai dépensé des fortunes en lisseurs et autres sérums de brushing..... avant de les accepter et de réussir à les dompter un peu



ojon rare mélange, melvita, christophe robin, dr Hauschka



Etape n°1 : Sous la douche



Cette première étape n'a pas vocation à rester toujours la même. Je change beaucoup de shampoings, déjà parce que mes cheveux le réclament et parce que j'espère toujours trouver LE produit miracle... Alors forcément, je teste, je teste, je teste, je teeeeeeeeeste...
J'ai toujours dans ma salle de bain le B
aume Revlon Uniq All In One. Sans sulfate, il ne mousse quasiment pas et hydrate à fond, même pas besoin d'après-shampoing. Je prévois un article uniquement sur lui tellement je l'aime ;-)
Seulement, il ne faut pas avoir les cheveux trop sales pour l'utiliser, genre, après mon 10km hebdomadaire, vaut mieux pas y penser... Bref, on en reparlera !

Aujourd'hui, je préférais vous parler d'une combinaison qui fonctionne à coup sur. Je suis toujours à la recherche de produits sans paraben, sans silicone et sans sulfate. Depuis que j'ai arrêté ces produits chimiques d'ailleurs, ma tignasse me remercie !
Oui, en passant, les premiers mois (ça dure assez longtemps) quand on utilise des produits sans sulfate et sans silicone, ça donne l'impression de rincer du crin de cheval. Le temps que les cheveux s'acclimatent...
Le shampoing youpi bravo dans le secteur c'est l'Expert Réparation de Melvita. Formulé à base d'actifs naturels (huile de rosier muscat, calendula et camélia) il lisse la fibre. Et ce qui n'est pas donné après un shampoing sans sulfate, il laisse les cheveux tout doux !!
Celui là mousse, et, ça non plus ce n'est pas donné à tous puisque les sulfates servent à faire mousser. Forcément, pas de sulfate, pas de mousse !
Ici, la texture gel crème délicatement citronnée se rince facilement, les cheveux sont brillants et n'attendent plus que de passer à l'après-shampoing ! 







Quand j'étais plus jeune, je vouais un culte sans nom pour Dr Haushka mais je vais vous avouer un petit truc : quand j'achète des produits chers (c'est le cas de cette super marque bio) je les utilise peu pour ne pas les vider trop vite. Résultat, j'ai eu pas mal de crème en mode "lait caillé" qui ont fini à la poubelle... Economie ratée ! Moins de risque avec cet après-shampoing Jojoba Guimauve et vous pouvez le constater vous même il n'en reste plus beaucoup ;-) ! 
Il faut le poser quelques minutes sur les cheveux bien essorés de la racine aux pointesPetit bémol pour celles qui n'aiment pas les fortes odeurs, passez votre chemin ! Là, le côté très sucré reste bien présent une demie journée. A part ça, il démêle et assoupli mais sans alourdir. Vraiment un produit coup de cœur !


Etape n°2 : Coiffage 



Attention, révélation : je ne me sèche JAMAIS les cheveux. C'est dit ! 
J'ai compris au fil du temps que les séchoirs et moi, on était vraiment pas copains... Au choix, avec le diffuseur, je deviens un caniche, sinon avec le lisseur, je ré-embarque dans les années 90 version mèches crêpées... Horreur. 
En plus, la chaleur les assèche. Je ne passe pas ma vie à tester toutes les huiles du monde pour tout fiche par terre avec un coup d'air chaud !
Donc
j'utilise systématiquement un coiffant. Généralement une crème hydratante. Longtemps j'ai opté pour la Garnier Ultra Doux Fleur de Tiaré. Hic de celle là, il faut froisser les cheveux à de très nombreuses reprises. Si je pars de chez moi, après une heure de transport, j'arrive encore au bureau avec un effet mouillé. Pas terrible... J'ai la Revlon Style Masters Orbital Curls Designer, qui fonctionne aussi très bien et qui génère des boucles très dessinées. 
Mais aujourd'hui zoom sur un soin biphasé ! 


C'est Ojon qui me surprend aujourd'hui avec son Rare Mélange Traitement protecteur. Je ne l'aurais jamais acheté puisque c'est un traitement pré brushing et que, vous l'avez compris, je ne fais pas de brushing hihi ! Mais ma sœurette (aussi désespérément en quête de l'idéal que moi) me l'a gentillement donné et c'est une vraie révélation. C'est un spray, ok, mais il ne colle pas, ne laisse aucun résidu, sèche très vite (pas d'effet mouillé donc, bravo !) et il fait briller

Seuls points négatifs, l'odeur à l'application qui n'est vraiment pas top (mais elle s'évapore tout de suite) et le manque de tenue. On part ici sur une coiffure assez aérienne, plutôt estivale. En clair, pas de grosses boucles bien dessinées qui tiennent toutes la journée ! Toujours est-il que le résultat très naturel fait que je n'utilise que lui tous les jours depuis deux semaines maintenant !



Etape n°3 : Masque 



Je l'ai déjà dit et répété, les masques ne se posent que sur cheveux essorés !!! Si vous avez besoin d'un petit coup de boost pour leur redonner vie : un shampoing le soir, vous les séchez bien, le temps de la crème sur le corps, d'une petite pédicure ou juste assez pour enfiler votre nuisette et vous appliquez le masque régénérant à l'huile rare de figue de barbarie de Christophe Robin. Si jamais vous êtes seule (ou que vous n'avez pas peur du ridicule) vous enveloppez le tout dans du papier film et au dodo ! 
Le lendemain matin, il n'y a plus qu'à rincer sous la douche. 



Ce masque coûte un bras (51€) mais il faut une toute petite quantité. Avec un masque par semaine, le pot me dure 6 mois ! Franchement, c'est le meilleur produit que j'ai testé depuis très longtemps !! Je suis une grande fan de l'odeur et mes cheveux sont transformés chaque matin quand je l'utilise : soyeux, doux (genre tu passes ta propre main dans tes cheveux avec un petit soupir de plaisir) lisses (dans le sens de la fibre) brillants et si je les laisse sans coiffant, j'ai l'impression de retrouver les bouclettes de petite fille, quand les cheveux sont tous neufs !! J'adore ♥ ♥ ♥ !
Petite astuce, quand je n'ai pas le temps de laisser poser le masque mais que mes cheveux sont secs, je l'utilise à la place de ma crème de coiffage sur cheveux mouillés et je froisse ! Les boucles tiennent et sont réparées d'un seul geste ! :-)


Et vous ? Quels sont vos produits capillaires phares ??



Toujours sur le blog 


A suivre 
The Routine #5 Manucure
The Routine #6 Pieds


mardi 31 mars 2015

The Routine #3 Make up

Coucou les mamachoux !!!! :-)
La suite de la routine aujourd'hui et on parle maquillage !!! Pas de revue des produits pour un make up de fête, estival ou coloré (articles en préparation) mais juste mes bases avant de mettre le nez dehors ! Histoire d'éviter que quelqu'un me voie et hurle en panique "oh mon diiiiiiiiiiiiiieu elle fait un malaise !!!" alors que, bon, juste je ne suis pas maquillée... 


Mac Nocibé Benefit Dior teint yeux sourcils bouche




Etape n°1 : le teint




L'anticernes
On a déjà parlé des soins >> ici << donc je démarre tout de suite par cette petite merveille de l'histoire du maquillage, l'anticernes !!! Oh oui, tu es mon ami, viens ici que je t'embrasse !!! 



















Le chouchou qui ne quitte plus mon sac à main, c'est cette petite pépite de Benefit, le Fake Up en teinte light. Après le soin, je l'applique directement sur le cerne (mon dieu, je viens d'apprendre que cerne était masculin... J'ai dit toute ma vie Une cerne... Bah zut) et je fais pénétrer en tapotant. Attention à ne pas avoir la main trop lourde sinon ça risque de pelucher avec le fond de teint.



Le fond de teint
Difficile pour moi de trouver mieux que le Dior Star. Je l'avais eu en échantillon et je ne m'en sépare plus !


fond de teint luxe

J'applique la teinte 022 Camée au pinceau en toute petite quantité. Sur ce produit, il vaut mieux tester les différentes teintes directement sur le visage. En fonction de la carnation, plus rosée ou plus orangée, ça peut vite faire masque si on se trompe ! Perso,  si on ne m'avait pas fait essayer les deux, j'aurais pris la teinte Ivoire beaucoup trop jaunâtre pour moi. 



La poudre
Une fois le teint bien unifié, un geste de finition. La poudre la plus magique qu'il soit ! Pas de couleur, elle est transparente (et non pas blanche comme on pourrait le croire) et elle laisse un fini mat et velouté à tomber


Cette Prep + Prime de Mac fonctionne tellement bien que des fois, quand la quantité de sommeil le permet, je saute l'étape fond de teint pour la poser directement avec un gros pinceau !



Le blush 
Là aussi, je voue un culte à celui de Benefit ! Et vu l'état du tube, vous aurez vite compris que, lui aussi, a beaucoup voyagé dans mon sac ! 


C'est un stick crème compact avec trois couleurs : corail, framboise et un beige irisé. Croyez-le ou non, un passage (dans le sens beige sur le haut de la pommette et le orangé en bas) en mode "je me déguise en Indien" estompé avec le doigt et hop, bonne mine assurée




L'enlumineur
Bonne surprise de ces derniers mois, le maquillage Nocibé ! L'enlumineur irisé Chic & Shine en stick est un bon ambassadeur :-)



Je l'applique en petite touche (c'est vraiment irisé, irisé !!) en haut des pommettes (sur l'os zygomatique) dans le creux de l'oeil, sur le coin externe de la paupière fixe et sur l'arc de cupidon (le creux au milieu de la lèvre supérieure). En quatre gestes et quelques secondes supplémentaires, ça apporte vraiment beaucoup de lumière et d'éclat.





Etape n°2 : les yeux 




benefit nocibe urban decay


Niveau maquillage à proprement parler, pour le "alldaylong" je la joue assez simple. Un far à paupière clair de la palette Naked 2 d'Urban Decay avec une teinte plus foncée sur le coin externe. Un trait de crayon doré à l'intérieur de l'oeil pour ouvrir le regard. Là aussi, bonne surprise chez Nocibé avec le "Regard Métallique" version "carats". Assez gras pour ne pas trop appuyer, il tient toute la journée et sa teinte n'est pas trop clinquante ! :)
Pour finir, le Roller Lash de Benefit dont j'avais longuement parlé >>ici<< et qui ne me quitte pas. 
J'opte aussi régulièrement pour la version eyeliner mais uniquement quand je me lève assez tard pour avoir les yeux en face du pinceau ! ;-)





Etape n°3 : les sourcils



J'ai pas mal rigolé quand Benefit a sorti son Gimme Brow parce que depuis des années, lassée d'utiliser la combinaison que je vais vous présenter, je répétais sans cesse "mais quand est-ce qu'il vont y penser ???" Enfin, ça y est ! 
En attendant de me l'offrir, je continue avec le mix Color Stay Brow Enhancer de Revlon (qui je crois ne se fait plus et a été remplacé par le Brow Fantasy) pour redessiner avec la cire colorée et je fixe avec le mascara gel transparent de Mac (transparent, il l'était mais à force, on le voit sur la photo, ça se colore un peu...)




Sincèrement,  des sourcils bien dessinés, ça change vraiment tout. Sans s'en rendre compte cela apporte une vraie intensité au regard, surtout quand on mise sur une bouche plus soutenue que les yeux. Parce que, oui, j'applique le principe "les yeux OU la bouche" ! 





Etape n°4 : la bouche


Alors là, c'est la difficulté parce que je change toooooooout le temps de rouge à lèvres. Mon sac à main est rempli de petits tubes et j'adore switcher (et parfois même dans la même journée) !
Alors, j'avoue, je ne suis pas une adepte du contour des lèvres, même s'il faudrait, notamment pour le rouge... Mais je ne sors JAMAIS sans rouge à lèvres
C'est limite plus générateur de mauvaise mine pour moi que le teint. Au naturel, j'ai la bouche hyper claire donc elle réclame vraiment de la couleur pour s'exprimer pleinement ! ;-)

Petite sélection du fond de mon sac !




Et vous ?? Vous ne sortez jamais sans...? Des produits fétiches ? 




Toujours sur le blog :


A suivre 
The Routine #4 Cheveux
The Routine #5 Manucure
The Routine #6 Pieds

dimanche 29 mars 2015

The routine #2 Soins Hebdomadaires

On continue la série des routines aujourd'hui avec la routine des soins hebdomadaires. En clair, ceux qu'on ne peut pas faire tous les jours par manque de temps, déjà, mais surtout, pour ne pas agresser la peau. 




Etape n° 1 : l'exfoliation


Etape essentielle que je fais personnellement une fois par semaine. Quand on a la peau sensible, il faut exfolier mais il ne faut pas non plus trop forcer sur les gommages. J'en ai testé beaucoup à base de grains et j'ai toujours la sensation d'une peau qui brûle, qui tiraille et qui aurait besoin de douze litres d'eau et d'huile pour retrouver sa barrière hydrolipidique... 
Depuis plusieurs mois maintenant, j'ai donc opté pour une combinaison d'une crème nettoyante Clarins et de la brosse de Clinique.

brosse clinique nettoyant
Sonic System Brosse Nettoyante clarifiante CLINIQUE 100€
Doux Nettoyant Moussant ClARINS 20€


La brosse s'arrête au bout de 30 secondes, ce qui donne un repère. Je prends une toute petite noisette de la crème, j'humidifie mon visage ET la brosse et je passe 30 secondes avec la partie blanche (plus douce) sur tout le visage en petits cercles. Je fais ensuite une dizaine de secondes avec la partie verte (plus abrasive) sur le nez et un peu le menton.




Certains disent qu'on peut l'utiliser tous les jours, perso, j'ai tenté mais c'était trop violent pour mes petits pores hihi. 


Etape n° 2 : le masque



Bon, le masque c'est l'étape essentielle après le gommage hein, pas besoin de le répéter ! Alors on essaye de se dégager un peu de temps et de silence ! Même quelques minutes à respirer profondément, en laissant tranquillement le soin agir, s'avèrent plus utiles qu'une heure ou deux en faisant mille choses à la fois. 
J'ai une affection particulière pour le Source de Nuit de Sampar pour hydrater et repulper. Ce gel frais s'applique avec le pinceau directement attaché au tube et on laisse poser toute la nuit. On prolonge la pause dans la salle de bains avec quelques gouttes d'ylang ylang dans un diffuseur, on se relaxe et c'est un moment de bonheur ultime !

Masque source de nuit SAMPAR 39€







J'avoue, j'ai également testé le masque pour les yeux de Sisley en échantillon et c'est un pur ravissement ! La vendeuse a été assez chique pour m'en mettre dans le petit pot pour quelques utilisations, surement assez pour que passe le pas de dépenser encore des milliaaaaaards chez Sisley... 


Et vous des masques chouchous ??? 



Toujours sur le blog 
The routine #1 Soins Quotidiens

A suivre 
The Routine #3 Make up
The Routine #4 Cheveux
The Routine #5 Manucure
The Routine #6 Pieds

samedi 28 mars 2015

The Routine #1 Soin quotidien

Petit article sur ma routine de soin du visage en ce samedi matin. Routine pour peau sèche et plutôt réactive qui a été difficile à trouver et sur laquelle je reviens toujours quoi qu'il se passe ! Et même quand ma testomania se met en route, je l'ai toujours de côté pour assurer mes arrières !




Etape n°1 : la préparation


Pour être honnête, le matin, il faut que ça aille vite. Un coton de bébé avec de la Créaline H2O de Bioderma pour enlever toutes les impuretés de la nuit après la douche et mon secret : l'indétrônable émulsion écologique de Sisley


Emulsion Ecologique - Sisley - 150€ pour 125 ml


Ok, le prix rebute sérieusement mais, déjà, quand on fait le calcul quantité/prix la majorité des cosmétiques sont aussi, voire plus onéreux et ça les vaut tellement ! J'attends toujours la petite promo de Séphora et ses -20 ou -25% et la bouteille me dure plus d'un an avec une application matin et soir tous les jours quoi qu'il se passe. 
Cette crème très légère pénètre immédiatement et décuple les effets de tous les produits que l'on va appliquer ensuite. J'ai une peau qui se déshydrate rapidement, a tendance à tirailler et même à peler entre les sourcils. Bye bye sécheresse et inconfort depuis que j'ai trouvé cette baguette magique ! Les peaux les plus classiques ou même grasses peuvent l'appliquer seule, moi je l'utilise comme sérum en dessous de ma crème de jour. Elle est composée de Centella Asiatica, de Prêle, de Ginseng, de Romarin mais surtout de Houblon, comme dans la bière, je suis sûre que tout le secret est là ! :-)



Etape n°2 : contour des yeux 


J'ai eu pendant longtemps la Mineralize de Mac, je n'étais pas forcément convaincue. Depuis, j'ai acheté les larmes de fantôme de Garancia après avoir entendu foule de critiques dithyrambiques. 

Larmes de Fantôme - Garancia - 40€ pour 10ml

Et j'adore. Je suis fan, réellement de la petite bille qu'il suffit de rouler sur la paupière et les cernes. C'est frais, rapide, sain (on ne trifouille pas dans le pot comme avec celui de Mac) et j'irais même jusqu'à dire ludique. On tapote avec l'annulaire et en quelques secondes tout le produit a pénétré. C'est important de prendre l'habitude pour le contour des yeux de l'appliquer en tapotant et avec l'annulaire, un doigt avec lequel on a tendance à y aller moins fort qu'avec le majeur. 
Moi qui ai mis vraiment longtemps à me faire à l'étape "contour des yeux" je suis conquise. Niveau effets, top : cernes moins visibles, petites ridules sur les côtés atténuées et regard davantage "oh tu as fait une bonne nuit toi !" alors que noooooon, pas du tout, je continue de ne dormir que 4h...



Etape n°3 : hydratation 


Pour ce qui est de la crème de jour, j'essaye de me décrocher de Sisley et de ses prix pharaoniques... Bon, c'est pas trop ça pour le moment. Il y a eu rappelez vous de ma désillusion de la Daywear d'Estée Lauder. J'entame depuis quelques jours l'Abeille Royale de Guerlain. Certes, on me l'a offerte pour mon anniversaire mais niveau prix, on reste toujours dans du haut de gamme et je cherche toujours un produit de qualité qui soit plus accessible.

Abeille Royale - Guerlain - 82€ pour 30ml

En revanche, au niveau hydratation, léger effet liftant et confort elle est top ! J'ai l'impression qu'elle va vraiment durer longtemps, elle est très riche et épaisse, du coup, une micro noisette suffit pour tout le visage. A savoir, j'ai la peau très sèche et, même moi, j'ai un fini un peu brillant pendant quelques heures après l'application donc à éviter pour les peaux mixtes ou grasses ! 


Voilou les mamachoux pour The Routine #1 Soin quotidien

A suivre 
The Routine #2 Soin Hebdomadaire
The Routine #3 Make up
The Routine #4 Cheveux
The Routine #5 Pieds

mercredi 25 mars 2015

♥ Ma wish list printanière ♥

Ca y est les mamachoooooux !!!! C'est le printemps !! 
Hmmmm la petite brise qui réchauffe, les futurs apéros en terrasse, les robes légères, talons hauts et vestes en jean ! Une saison qui donne envie de flâner pour dénicher des produits qui nous feront patienter avant l'été.
Perso, j'ai envie de bonne mine, de couleurs et teint frais ! :-)

Petite revue de mes futurs must have !




Un vernis - Je devrais dire THE Vernis... S'il pouvait venir avec les chaussures ce serait le rêve non ? Vous aussi vous vous imaginez lunettes de soleil au bout du nez, les jambes négligemment croisées avec une coupe de champagne en terrasse ? ;-)

♥ Vernis Louboutin teinte Miss Loubi ♥





Un blush bronzant. Et Mac se pose là cet été pour la petite poudre blush qui va faire la différence et donner l'illusion du premier rayon de soleil... En plus, même le boitier donne des envie de plongeon dans la piscine !
♥ Poudre MAC Summer 2015 Wash and Dry ♥



Un rouge à lèvres estival. Une teinte fraîche, légèrement transparente et glossy. Je n'ai pas encore eu l'occasion de tester les rouges à lèvres Givenchy alors ce serait l'occasion de tenter ma chance avec cette teinte bonbon qui me fait de l'oeil ! 

♥ Rouge Interdit Shine Givenchy - Teinte 11 Coral ♥



Une crème de nuit doudou. C'est ce qui me manque le plus dans mes routines de soin ! Une crème de nuit pour lisser les traits, hydrater et se réveiller avec le teint aussi frais qu'après une grasse matinée sur un hamac. Celle-là prévient les premiers signes de l'âge. Elle est bio avec des extraits de myrtille et de l'huile de rose musquée. Je fonds déjà... 

♥ Biodéfense version nuit Estelle and Thild ♥



Un soin capillaire de surfeuse. Je n'ai pas réussi à me faire à la Hairdresser's Invisible Oil de Bumble and bumble. Je teste encore mais cela colle trop à mon goût (article à venir). En revanche ma sœur m'a fait découvrir le rare mélange de Ojon et c'est juste la RÉVÉLATION ! Le soin composé de ginseng, miel citronelle et de 7 huiles transforme mes cheveux ! Pas de grosses boucles hivernales structurées mais un ondulement wavy et sexy hyper naturel !

♥ Soin sans rinçage biphasé rare mélange Ojon ♥


Vous aussi vous avez des envies printanières ? Vous avez déjà craqué ? 

mardi 24 mars 2015

Les couches 100% biodégradables Naty



Whaaaaaaat ? On va parler pipi caca aujourd'hui ??? 
Non non rassurez-vous, rien de tout ça, pas de détails sordides ou de couleurs d'excréments (soit dit en passant très importantes les couleurs hein ;))


Le constat du drame écologique


J'ai un petit bout ultra sensible ! Cela tend à s'améliorer (je touche du bois) mais il avait pendant plusieurs mois la peau recouverte d'eczéma et on s'est rendu compte avec Papachou que beaucoup de matières n'arrangeaient rien.
Comme tout bon parent qui démarre dans la grande inconnue des produits de puériculture, nous avons acheté des Pampers. Le b-a ba. A vrai dire, on a même pas réfléchi. Quand on a détaillé la liste fournie par la maternité on a du rester quelques instants comme des lapinous dans les phares d'une voiture. Pour la petite anecdote, il a fallu qu'on aille sur internet pour savoir ce qu'était de la layette... oui oui :)

Donc les couches on y a pas trop pensé. Mais au fur et à mesure des jours avec ses Pampers, le petit loup a eu les fesses rouges, puis irritées et finalement carrément à vif. On l'a tartiné de crèmes prévues à cet effet, c'était mieux, mais du coup, on s'est intéressés de plus près aux couches. 

Les Pampers, il faut des kilos de pétrole pour les fabriquer, plus de 500 ans pour qu'elles se décomposent et l'agent absorbant c'est du polyacrylate de sodium destiné à absorber 100 fois son volume de liquide, pas très écolo tout ça. 

Quand moi, je traque au max les phosphates et autres produits chimiques à la maison, forcément, je ne peux pas laisser la peau d'un tout petit mignon collée à tout ce fatras H24.



La découverte de NATY 


Grâce à un collègue bobo de mon namoureux, on a découvert cette marque. Elle se targue de créer des couches biodégradables, respectueuses de l'environnement >> détail ici <<  


bébé change écologie alternative pétrole métaux lourds


Pas de  chlore, un amidon de maïs sans OGM, des matières 100 % compostables, pas de plastique, pas de parfum ! Le tout recommandé par l'association suédoise contre l'Asthme et les allergies, parce que, oui, Naty est une marque Suédoise. 
Donc pas d’allergènes, de parfums ou autre substance irritante et pas non de métaux lourds nocifs pour la santé utilisés généralement pour les petits dessins et autres inscriptions sur les couches. Quand j'ai lu tout ça, j'ai de suite pensé à la petite ligne des couches premier âge qui vire du jaune au bleu quand le bébé urine. Bref, le frisson passé, on a opté pour cette marque en croisant les doigts qu'elle soit efficace !


écologie bien être nourissons



Points négatifs et positifs de ces couches écolos


Comme vous pouvez le voir sur les photos (couche de taille 4) la composition fait que l'on a pas affaire à une couche au premier abord douce et souple. 
L'aspect est plutôt légèrement cartonneux et rigide. Il faut bien détendre la couche avant de la positionner et ne pas trop tirer sous peine de la déchirer. Après, faut vraiment tirer fort hein, ça a du nous arriver deux ou trois fois en 6 mois mais c'est sur que le problème ne se pose pas avec des Pampers...


Et franchement, à part ça, je ne vois pas d'autres gros points noirs. Les collants adhèrent à 100%, nous n'avons jamais de fuites, elles contiennent assez pour passer une nuit entière. Elles sont économiques : coûtent 19€ les 46 (contre 18.85€ les Pampers pour 38 couches). 
Et si elles sont moins élastiques que des couches classiques, elles ont littéralement sauvé les fesses de notre petit amour. Plus besoin de mettre systématiquement de la crème. Du liniment oléo-calcaire et hop le tour est joué, des fesses toutes douces et toutes roses tous les jours ! 

Je précise que nous testons ces couches Naty de notre propre chef depuis presque 6 mois maintenant et preuve de notre conquête : on continue d'en acheter ! 
Ah oui, ça c'est peut être un autre point négatif que j'ai oublié d'évoquer... On n'en trouve pas partout. Le supermarché Auchan de notre secteur en distribue de temps en temps mais ce n'est pas systématique. Notre Monoprix en vend quelques fois mais uniquement les tailles 4 et 5. Du coup, on a souvent recours aux promos internet mais cela suppose de prévoir un peu ;-)


Et vous ? Vous pensez écologie quand vous achetez des couches ? Vous privilégiez plutôt les grandes marques connues ? Jamais de problèmes avec les marques classiques ?